Vies de médecin

Dr Élie Buzyn : la résilience par la médecine

Par Christian Georges
Publié le 14/08/2019
- Mis à jour le 15/08/2019

C’est longtemps après Auschwitz et Buchenwald, où il fut déporté à 15 ans, que le Dr Élie Buzyn a découvert l’existence d’un lien étroit entre son métier de médecin et sa mémoire de déporté. « Mon père a sublimé l’expérience épouvantable des camps sans s’en rendre compte », confie sa fille Agnès au « Quotidien ». Une sublimation vécue à travers l’exercice de la chirurgie.

elie buzyn

elie buzyn
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Du haut de ses 90 ans, toujours vif et disert dans son appartement parisien face au Val-de-Grâce, Élie Buzyn témoigne. D’une voix mesurée, avec une sobriété et une pudeur cliniques, il décrit son indicible parcours.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?