Editorial

Brrr...  Abonné

Par
Publié le 08/10/2018

C’est le premier combat mené par Agnès Buzyn. Et peut-être le plus emblématique de sa croisade pour la santé publique. Son opiniâtreté a semble-t-il payée, puisque, alors que nos voisins Italiens font machine arrière sur l’obligation vaccinale, dans l’hexagone les indicateurs sur la couverture des enfants sont en hausse. Le ministère de la Santé a ainsi fait état mi-septembre de progressions notables sur le méningocoque C, le ROR, le HPV ou l’hépatite C.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte