Finastéride

Risque de dépression et d'idées suicidaires  Abonné

Par
Publié le 30/10/2017
perte cheveux

perte cheveux
Crédit photo : PHANIE

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) alerte sur la survenue de cas de dépression et plus rarement d’idées suicidaires chez des hommes traités pour la chute de cheveux et ceux traités pour une hypertrophie bénigne de la prostate. L’ANSM souhaite informer les patients et les professionnels de santé que « tout changement d’humeur doit conduire à une interruption du traitement et à une surveillance ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte