Précision  Abonné

Publié le 18/03/2011

Dans l’entretien publié dans notre édition du 11 mars, Étienne Caniard, président de la Mutualité française, affichait sa volonté de « supprimer » la communication directe des laboratoires auprès du grand public sur les médicaments soumis à prescription. Cette pratique n’étant pas autorisée en France aujourd’hui [le sujet est en débat au niveau européen], Étienne Caniard nous précise son propos : « Nous nous opposons » à cette communication directe de l’industrie pharmaceutique auprès du public sur ces médicaments soumis à prescription.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte