Polémique sur la qualité des « copies »

Pr Maraninchi (AFSSAPS) : « Les génériques ne sont pas des médicaments au rabais »  Abonné

Publié le 19/03/2012
1332123518333764_IMG_80024_HR.jpg

1332123518333764_IMG_80024_HR.jpg

1332123515333214_IMG_79885_HR.jpg

1332123515333214_IMG_79885_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN : Vous vous élevez contre l’idée que les génériques posent des problèmes. Quels sont vos arguments ?

PR DOMINIQUE MARANINCHI - La première chose qu’on peut dire, c’est que les génériques sont des médicaments, et en tant que tels, ils sont examinés et contrôlés avec la même rigueur que les princeps. Le générique est moins cher, et certains se disent que si c’est moins cher, c’est peut-être parce que c’est moins bien. En réalité, c’est moins cher parce qu’il y a une perte de brevet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte