Diméthyl fumarate

Nouvelles mesures de l’ANSM  Abonné

Publié le 03/12/2015

Dans une lettre adressée aux neurologues et infirmières spécialisés dans la prise en charge de la sclérose en plaque, l’ANSM annonce de nouvelles mesures pour minimiser le risque de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) associé à la prise de Tecfidera (diméthyl fumarate). Un premier cas de LEMP a été rapporté en 2014 chez un patient traité par Tecfidera depuis plus de 4 ans, et d’autres cas ont depuis été confirmés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte