L'ANSM annonce une restriction d'utilisation pour les antivitamines K

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 03/12/2018
ansm avk

ansm avk
Crédit photo : S. Toubon

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) restreint l'utilisation des antivitamines K (AVK) en raison de la mise en évidence d'un risque immuno-allergique pour les patients, mais aussi de risques pour le fœtus et l'enfant en cas d'exposition pendant la grossesse.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?