Interdiction des implants mammaires macrotexturés : l’explantation n’est pas recommandée

Par Elsa Bellanger
Publié le 04/04/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
implants

implants
Crédit photo : PHANIE

Après plusieurs semaines de réflexion, l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) a pris la décision, par « mesure de précaution », d’« interdire la mise sur le marché, la distribution et l’utilisation » des implants mammaires macrotexturés et ceux à surface recouverte de polyuréthane.

L’agence considère en effet que « la texturation de certains implants (…) constitue un facteur de risque dans l’apparition de lymphomes anaplasiques à grandes cellules associés aux implants mammaires (LAGC-AIM) ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?