Des grands témoins racontent  Abonné

Publié le 15/04/2013

Noël Renaudin a été président du Comité économique des produits de santé (CEPS) depuis sa création en 2001 jusqu’en 2011. Interrogé par « le Quotidien », il parle sans fard de la façon dont étaient fixés dans le passé les prix du médicament. « Avant la création du Comité, la direction de la pharmacie et du médicament (DPHM) fixait ce qu’on appelait un prix technique, mais le cabinet pouvait fort bien intervenir pour en fixer un autre !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte