Relations sexuelles entre médecin et patient

L'Ordre réaffirme l’interdit  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 14/03/2019
Ordre

Ordre
Crédit photo : Phanie

Le conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) a modifié les commentaires du code de déontologie pour affirmer clairement l'interdiction des relations sexuelles entre médecin et patient. Si le serment d'Hippocrate évoque cet interdit, le code n'en faisait jusque-là pas mention.

« Tous les médecins connaissent cette limite, estime le Dr Jean-Marie Faroudja, président de la commission éthique et déontologie du CNOM. Les commentaires du code énoncent la nécessité de s'abstenir de tous comportements ambigus, mais cela ne suffisait pas ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte