Délégation de tâches, suivi à domicile

L’Italie ouvre la voie aux infirmiers de famille  Abonné

Par
Ariel F. Dumont -
Publié le 03/07/2020
Pour épauler les généralistes et éviter la saturation des hôpitaux, l'Italie veut déployer en deux ans 10 000 infirmiers de famille, chargés du suivi à domicile. Épuisés par la crise sanitaire, les médecins sont favorables à cette délégation de tâches… sous  conditions.

Pour renforcer l’accès aux soins, le gouvernement italien a instauré la fonction d’infirmier de famille dans le décret « Relance », vaste plan de 260 articles qui organise la reprise économique du pays, miné par la crise sanitaire.

Une première enveloppe d’1,3 milliard d'euros doit accompagner cette opération, ainsi que la réorganisation de la veille sanitaire et le renforcement des soins à domicile confiés aux régions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte