Télévision

Sida, PMA, GPA... Dialogues d'experts sur LCP

Publié le 05/04/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
.

.

À l’heure où progrès technologiques et revendications sociétales semblent ouvrir au maximum les champs du possible et dissocier comme jamais sexualité et reproduction, quels regards portent les experts sur des notions comme le désir, le plaisir, l’évolution de l’intime, la parentalité, la famille, l'éducation à la sexualité ? Pour y répondre, Émile Mallet réunit dimanche 7 avril sur LCP, deux psychanalystes (Ali Magoudi et Clotilde Legouil) et deux médecins (René Frydman et Didier Sicard), acteurs ou spectateurs des évolutions de ces dernières années et des débats du moment.

Occasion pour le « père » d'Amandine de poser une claire ligne de démarcation entre extension de la PMA et GPA : « Qu'y a-t-il de plus violent que de “merchandiser” le corps d'une femme », lance le célèbre gynéco-obstétricien pour expliquer une hostilité viscérale à la gestation pour autrui.

Interrogé sur la PMA pour toutes, Didier Sicard estime que son « ouverture aux couples homosexuels féminins va dans le sens de l'histoire », comme une suite logique de la légalisation du mariage pour tous. Mais son extension aux femmes seules le laisse franchement perplexe.

Au-delà, interrogé par Émile Mallet, il décrypte par ailleurs les tourments intimes de nos concitoyens du XXIe siècle : « La sexualité me paraît une source d'inquiétude et d'angoisse chez nos contemporains, d'autant plus qu'on est désormais confronté à une exigence de normalité », souligne l'ancien président du Comité d'Éthique.

Discussions de spécialistes autour de la vie (PMA, GPA) ou de la mort (retour sur les années sida) qui emmènent le téléspectateur aux confins de l’existence humaine.

« Ces idées qui gouvernent le monde » : « L’amour comme je veux », dimanche 7 avril à 23 h 00

Paul Bretagne