ÉTHIQUE

Le CCNE interpelle les présidentiables  Abonné

Publié le 21/03/2012

Pour la première fois depuis sa création, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) interpelle les candidats à la présidentielle sur « leur vision globale » des enjeux de la science dans les domaines de la vie et de la santé. « Dans un grand pays démocratique tel que le nôtre, on ne peut concevoir qu’une profession de foi politique ne consacre une part prioritaire à ces questions d’éthique qui concernent chacun de nos concitoyens », écrit le président du CCNE, le Pr Alain Grimfeld, dans une lettre ouverte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte