Imbroglio diplomatique entre le Royaume-Uni et le Vatican sur la fin de vie d'un nourrisson atteint d'une maladie mitochondriale

Par Ariel F. Dumont
- Publié le 07/07/2017
- Mis à jour le 07/07/2017
Charlie Gard

Charlie Gard
Crédit photo : AFP

Pour sauver la vie de Charlie Gard, le bébé âgé de dix mois atteint du syndrome de déplétion de l'ADN mitochondrial, le Vatican se dit prêt à tout. Même à lui accorder au pied levé la nationalité vaticane et faciliter son transfert dans les services de l’hôpital pédiatrique du Saint siège, L’Enfant-Jésus.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?