Dr Alain Landau (hépato-gastroentérologie) : « Je n'ai pas été confronté à un conflit semblable »  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 27/05/2019

« Dans le cadre de pathologies chroniques, nous sommes régulièrement confrontés à des situations d'accompagnement de fin de vie. La loi Leonetti permet de les gérer dans la sérénité. Les DA sont rares, mais nous savons souvent qui est la personne de confiance. Nous discutons collégialement avec le patient, sa personne de confiance et l'équipe soignante du projet de soin et de ce qui serait déraisonnable. Depuis la consultation d'annonce, il s'écoule du temps, des réévaluations, nous apprenons à nous connaître.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte