Huit ans d’action au Burkina Faso

Dilé contre les pathologies des mains sales  Abonné

Publié le 12/12/2011

LE PROBLÈME principal, celui de l’eau potable, se résolvant année après année par la construction de forages, la priorité est maintenant donnée à l’aide indispensable que sollicitent les Burkinabés face aux multiples problèmes de santé qu’ils rencontrent. Déjà, au cours de campagnes de soins ophtalmologiques, demandées par la population, l’ONG a pu faire soigner quelque 3 000 personnes et 600 ont recouvré la vue après opération de la cataracte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte