Changement d'échelle 

Tout un champ d'investigation s'ouvre avec le « big data »

Par Dr Isabelle Hoppenot
- Mis à jour le 15/07/2019
big data

big data
Crédit photo : Phanie

Le développement d'outils informatiques capables de traiter des masses de données très volumineuses (le « big data »), qui dépassent les capacités humaines et celle des outils classiques, ouvre d'immenses perspectives, en particulier dans le domaine médical. Trois études récentes illustrent bien le potentiel de l'analyse du « big data » en rhumatologie, en particulier pour l'étude des pathologies auto-immunes rares.

Lupus, la plus fréquente des maladies rares

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?