Le groupe DocteGestio lance son DMP maison dopé à l'intelligence artificielle

Par Sophie Martos
- Publié le 18/03/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
DocteGestio

DocteGestio
Crédit photo : DocteGestio

Le groupe DocteGestio a présenté vendredi 15 mars au congrès A.I now à Metz son nouvel outil « avec.fr », développement de sa plateforme de prise de rendez-vous doctocare.com désormais couplé avec un DMP maison et un bouquet de services complémentaires.

« Aujourd'hui, il n’y a pas de coordination entre les professionnels de santé et personne ne sait comment faire », résume Bernard Bensaid, président du groupe privé*, issu du monde immobilier et de l'hôtellerie, au « Quotidien ».

Actuellement testé dans certains des établissements du groupe, l'outil numérique devrait être généralisé dans quelques semaines.

DocteGestio propose désormais à tous les acteurs du parcours de soins (libéraux, établissements, laboratoires, pharmaciens…) utilisateurs de sa plateforme de prise de rendez-vous en ligne de partager leurs données (carnet de santé, lettres de liaison, comptes rendus, dossier médical…) avec la promesse de fluidifier le parcours du patient et de leur faire gagner du temps grâce à l'intelligence artificielle.

Une IA pour gagner du temps

En accumulant des masses de données sur les rendez-vous patients, la lettre de liaison ou le dossier médical/ou de santé, l'intelligence artificielle peut réaliser une synthèse en quelques lignes du dossier patient pour ses professionnels de santé. « Aujourd'hui, une personne âgée dépendante est suivie par de multiples acteurs : son médecin traitant, des infirmières et aides-soignantes à domicile, elle peut aussi réaliser un séjour hospitalier ou de soins de suite et de rééducation. Il y a aura autant de dossiers que d'acteurs et personne n'a le temps de lire celui de l'autre, ce qui est dommage », résume Bernard Bensaid.

DocteGestio assure être dans les clous du règlement général sur la protection des données (RGPD).

Si le partage de données est un service gratuit, l'utilisation des fonctionnalités de la plateforme, elle, sera payante via un abonnement mensuel dont le prix n'est « pas encore fixé ». « C'est DocteGestio qui lance la plateforme mais nous souhaitons que la gouvernance soit partagée avec l'ensemble des acteurs de santé intéressés et nous fixerons les prix ensemble », indique Bernard Bensaid.

* DocteGestio développe depuis 2011 sa branche santé par une politique de rachats de structures en faillite. Il détient 10 centres de santé, 9 cliniques, 20 EHPAD, 20 services d'infirmiers à domicile et 5 d'hospitalisation à domicile.