Courrier des lecteurs

La télémédecine, dernier avatar d’une déshumanisation assumée  Abonné

Publié le 02/10/2018

Présentée par les décideurs comme le remède à une pénurie médicale qu’ils ont laissé s’installer, la télémédecine est soutenue par des syndicats médicaux faisant preuve d’une naïveté affligeante. Généraliste de terrain, je ne peux rester indifférent devant cette nouvelle entourloupe dans le succès est, fort heureusement, loin d’être assuré.

Le principe est simple, voire simpliste : il s’agit d’une consultation à distance, sur le mode de la visioconférence, permettant à un patient et un médecin d’être mis en relation par le biais d’une connexion Internet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte