Le CHU de Besançon en appui de Cayenne

La Guyane adopte la télémédecine pour les AVC  Abonné

Publié le 02/10/2017

Un vrai défi organisationnel et humain.

Après le départ de deux confrères début 2016, il ne reste qu'un médecin neurologue au centre hospitalier Andrée Rosemon, à Cayenne. La filière neurovasculaire et neurologique s’est retrouvée en flux tendu, explique la direction du CH guyanais, compliquant la prise en charge des urgences neurologiques comme les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte