AP-HP : la prise de rendez-vous en ligne se généralise

- Publié le 16/05/2017
- Mis à jour le 16/05/2017

Prendre rendez-vous en ligne avec l'un des 9 000 médecins de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) sera possible d'ici à juin 2018, à la faveur d'un partenariat inédit avec la start-up française Doctolib, a annoncé mardi le CHU francilien. Mi-2016, cette entreprise avait remporté un appel d'offres de l'AP-HP, soucieuse de développer la prise de rendez-vous médicaux en ligne pour faciliter les démarches des patients et faire gagner du temps à ses personnels. 

Accessible depuis les sites de l'AP-HP, celui de Doctolib ou depuis leurs applications mobiles respectives, la prise de rendez-vous gratuite sur internet concerne déjà sept établissements de l'AP-HP (Antoine-Béclère, Bicêtre, Paul-Brousse, Saint-Antoine, Tenon, Trousseau, et plusieurs services de Pompidou). Elle s'étendra ce mardi à Rothschild, dans « les prochains jours » à Avicenne, puis « au rythme d'un centre hospitalier par mois », précise le CHU.

Vers une réduction du nombre de rendez-vous non honorés ?

L'AP-HP vise « 1,2 million de rendez-vous » pris en ligne chaque année, sur 4 millions de consultations. Coût de l'opération ? Entre un et deux millions sur la durée du marché (quatre ans), selon l'AP-HP, qui espère une réduction importante du nombre de rendez-vous non honorés, notamment grâce aux SMS de rappel envoyés aux patients.

La démarche de l'AP-HP s'inscrit dans une stratégie numérique plus large, comme la pré-admission administrative en ligne, le wifi gratuit dans les hôpitaux ou le paiement des frais médicaux en ligne.