Vies de médecin

Dr Pavlos Pavlidis : le médecin légiste grec des migrants

Publié le 01/08/2019
- Mis à jour le 01/08/2019

Pavlos Pavlidis exerce à Alexandroúpoli, une ville frontalière de la Turquie. Chaque semaine, il doit examiner des corps de migrants, souvent anonymes, qui ont tenté de traverser la frontière, délimitée par la rivière Evros.

Dr Pavlos Pavlidis

Dr Pavlos Pavlidis
Crédit photo : Cerise Sudry-Le Dû

Il est habitué à ce qu’on lui ramène des corps. Depuis presque 20 ans qu’il est médecin légiste dans la petite ville d’Alexandroúpoli, à l’extrême ouest de la Grèce, Pavlos Pavlidis a dû autopsier des morts d’accidents de voiture, de crises cardiaques et même des assassinats. Mais il doit être un des rares à qui, presque chaque semaine, on ramène des migrants. Des Syriens, Pakistanais, Algériens ou Turcs interrompus dans leur quête d’Europe, après avoir voulu traverser une rivière bien plus dangereuse qu’ils ne le pensaient.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?