Pénurie de formulaires CERFA en Seine-et-Marne

Des médecins dénoncent une entrave à la prescription de deux hypocholestérolémiants  Abonné

Publié le 26/02/2015

Depuis le 1er novembre, l’assurance-maladie a décidé de soumettre toute initiation de traitement de l’Ezetimibe (Ezetrol) et de Rosuvastatine (Crestor) à son accord préalable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte