Courrier des lecteurs

Des humains soignés par d’autres humains  Abonné

Publié le 31/03/2014

Il m’arrive, comme à bien des gens, de souffrir de sciatiques ou de migraines. Contrairement à bon nombre de confrères, je ne dissimule en rien ces troubles et réponds franchement aux questions de mes patients quant à mon état de santé. Les réactions les plus habituelles sont « je ne pensais pas qu’un médecin puisse être malade », « ça fait drôle de voir un médecin qui souffre », et d’autres affirmations du même acabit. Je me suis longuement interrogé sur le pourquoi de ces réactions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte