Ce que proposent les caisses  Abonné

Publié le 08/09/2014

Les praticiens visés par les caisses se voient proposer deux types de procédure : la mise sous objectif (MSO), d’une durée de quatre mois, ou la mise sous accord préalable (MSAP) d’une durée de un à six mois. « Les caisses présentent la MSO comme un accord amiable gagnant gagnant, prévient le Dr Garrigou-Grandchamp. Mais accepter la MSO, c’est se faire imposer des objectifs inatteignables avec comme seule issue des pénalités », affirme le syndicaliste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte