Les dépenses maladie dans les clous

Bonne élève, la médecine libérale réclame les fruits de ses efforts  Abonné

Publié le 22/04/2013
1366626599426895_IMG_103618_HR.jpg

1366626599426895_IMG_103618_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1366626608427248_IMG_103694_HR.jpg

1366626608427248_IMG_103694_HR.jpg

1366626595426884_IMG_103619_HR.jpg

1366626595426884_IMG_103619_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1366626602426896_IMG_103617_HR.jpg

1366626602426896_IMG_103617_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

ET SI LES SOINS de ville volaient au secours du déficit de la Sécu ? Avec un « trou » du régime général de 13,3 milliards d’euros pour 2012 (5,9 milliards pour la branche maladie), il faudra encore bien des efforts pour revenir sur le chemin de l’équilibre...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte