Nicolas Bonnemaison devant la Cour d’assises d’Angers - Le médecin se défend d’avoir jamais voulu tuer
Décryptage

Nicolas Bonnemaison devant la Cour d’assises d’AngersLe médecin se défend d’avoir jamais voulu tuer

15.10.2015

L’ex-urgentiste bayonnais Nicolas Bonnemaison, 54 ans, est jugé en appel à la Cour d’assises du Maine-et-Loire depuis du 12 au 24 octobre pour 7 cas d’empoisonnements sur des personnes en fin de vie, crimes pour lesquelles il encourt la réclusion à perpétuité. A-t-il eu l’intention de tuer ? C’est la question à laquelle le jury doit répondre, à propos d’un homme qui s’est présenté dans les premiers jours de son procès sous les traits d’un médecin empathique et très au fait des recommandations des sociétés savantes, en particulier sur le double effet.

  • Le médecin se défend d’avoir jamais voulu tuer - 1
  • Le médecin se défend d’avoir jamais voulu tuer - 2

    Le médecin se défend d’avoir jamais voulu tuer

Costume noir et petite mallette, visage concentré, Nicolas Bonnemaison porte jusque dans son allure l’identité du médecin. Un médecin dévoué à ses patients, investi dans un métier qui représente sa vie. Un « médecin de profession », comme il s’est présenté, passant sous silence la radiation de l’Ordre des médecins, qui le frappe depuis juillet 2014.

« Mes pensées vont vers mes patients et les familles qui vivent des choses difficiles », a-t-il déclaré en préambule de son procès. Et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

L'Ordre ne s'oppose pas à l'ouverture de l'AMP à toutes les femmes, contraire ni à la déontologie ni aux principes éthiques

ordre

C'était une prise de position attendue. « La voix de l'Ordre s'est faite timide jusque-là », a reconnu le Dr Jean-Marie Faroudja, président... 12

Assistant médical : les infirmiers ne veulent pas être les « subalternes » des médecins

infirmiers

Plusieurs syndicats d'infirmiers libéraux ainsi que l'Ordre professionnel s'insurgent contre la réforme du système de santé du... 5

Des étudiants mal classés envoyés dans les déserts : la drôle d'idée du Pr André Grimaldi

Grimaldi

Le Pr André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), vient d'avancer une piste pour le moins... 25

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter