Les médecins et la future loi sur le signalement de la maltraitance - Protéger et former, plutôt qu’obliger à signaler
Décryptage

Les médecins et la future loi sur le signalement de la maltraitanceProtéger et former, plutôt qu’obliger à signaler

12.10.2015

Le Sénat s’apprête à adopter la nouvelle législation sur le signalement des enfants en danger. Celle-ci étend les procédures à tous les professionnels de santé et instaure une obligation de formation dès la faculté. Mais le signalement ne sera pas obligatoire.

  • L'obligation, incompatible avec la déontologie médicale ?

« C’est un généraliste de mon département qui m’a fait prendre conscience du problème », explique au « Quotidien » Colette Giudicelli, sénatrice (LR) des Alpes-Maritimes, auteur de la proposition de loi (PPL) « tendant à clarifier la procédure de signalement de situations de maltraitance par les professionnels de santé ».

« Ce médecin avait saisi le procureur du cas d’une fillette qui présentait une brûlure en forme de semelle de fer à repasser. Les parents ont porté plainte pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test-0

Anesthésistes, généralistes, cardiologues, pédiatres… « Le Quotidien » a compilé les revenus imposables 2016 des principales spécialités... Commenter

Buzyn (et l'IGAS) enterrent de fait le tiers payant généralisé obligatoire au 30 novembre

Buzyn Grand Jury

Cela ressemble à un enterrement sans fleurs ni couronnes. Le tiers payant « fonctionne » certes pour les patients remboursés à 100 % par... 29

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter