Prothèses PIP : la Cour de cassation ordonne un nouveau procès pour le certificateur TÜV
Brève

Prothèses PIP : la Cour de cassation ordonne un nouveau procès pour le certificateur TÜV

Coline Garré
| 10.10.2018

La Cour de cassation ordonne, dans un avis très attendu rendu ce 10 octobre, un nouveau procès pour le certificateur allemand TÜV dans l'affaire des prothèses mammaires défectueuses PIP. Près d'un million d'implants rempli d'un gel défaillant ont été écoulés entre 2001 et 2010 par la société de Jean-Claude Mas, dont la peine de prison vient d'être confirmée en appel. Quelque 30 000 Françaises sont concernées dont plus de 18 000 ont subi une explantation de leur prothèse, ainsi que des dizaines de milliers d'étrangères. 

Le certificateur allemand TÜV avait apporté à PIP la certification nécessaire à la mise sur le marché de ses produits, puis avait réalisé 13 contrôles dans les locaux de PIP, entre octobre 1997 et janvier 2010, sans jamais constater de manquements à la réglementation.

Le 2 juillet 2015, la Cour d'appel d'Aix-en-Provence avait dédouané TÜV de toute responsabilité, considérant que le groupe allemand et sa filiale française avaient « respecté les obligations leur incombant en qualité d'organisme certificateur ». En cassant cette décision, la Haute Cour renvoie le dossier devant la cour d'appel de Paris. 

« La voie de l'indemnisation est ouverte désormais pour les 400 000 patientes victimes dans le monde », a réagi l'avocat de l'association de victimes PIP, Me Olivier Aumaître. « À 15 000 euros par patiente, on est sur un chiffre de 6 milliards d'euros », a-t-il chiffré. De son côté, TÜV a redit que « la fraude commise par PIP n'était pas décelable par TÜV Rheinland LGA Products GmbH et ne pouvait pas être découverte dans le cadre des missions que la réglementation attribue aux organismes notifiés ». 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Michel Bignant

Gilets jaunes, violences : « C'est épuisant, physiquement et psychologiquement », lance le médecin chef des pompiers de Paris

À la veille d'un cinquième samedi de mobilisation de certains Gilets jaunes, le Dr Michel Bignand, 51 ans, médecin chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) détaille au « Quotidien » l'organisation de ses équipes dan... 5

Une alimentation à base de maïs OGM ne montre « aucun d'effet délétère » chez le rat

OGM MAIS

Il n'est pas possible de distinguer par leur métabolisme ou leur état de santé des rats nourris de maïs OGM de rats nourris au maïs... Commenter

La prostatectomie radicale améliore la survie des patients atteints de cancer de la prostate localisé

prostatectomie

Face à un patient atteint d'un cancer de la prostate localisé, la prostatectomie améliore la survie de près de 3 ans, comparés à une... 1

Gradation des soins, financement, synergie avec l'université : à Poitiers, Buzyn et Vidal écoutent les CHU mais ne tranchent pas

chu

Poitiers n'est certainement pas le plus grand des centres hospitalo-universitaires (CHU) français mais c'est ici que se discutait l'avenir... Commenter

Un Français sur trois a le sentiment qu’un examen ou un acte médical superflu lui a été prodigué

urgences

Sept Français sur dix n'ont jamais entendu parler des 130 services d'urgences des cliniques de médecine, chirurgie et obstétrique. C'est... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter