AMP : la conférence des évêques fait part de son inquiétude sur une éventuelle extension
Brève

AMP : la conférence des évêques fait part de son inquiétude sur une éventuelle extension

Coline Garré
| 21.09.2018

La Conférence des évêques (CEF) s'inquiète de l'extension de l'assistance médicale à la procréation (AMP) aux femmes célibataires et aux couples lesbiens, dans un texte publié ce 20 septembre, intitulé « La dignité de la procréation ».

L'ensemble des évêques de France, déjà opposé à l'AMP pour les couples hétérosexuels, énumère « cinq obstacles éthiques majeurs » à une telle extension. Elle « écarte dès le principe la référence biologique et sociale à un père ». « La suppression juridique de la généalogie paternelle porterait atteinte au bien de l'enfant qui serait privé de sa référence à une double filiation », estiment les évêques. Cela « encouragerait socialement la diminution, voire l'éviction des responsabilités du père », poursuivent-ils.

S'agissant des femmes seules, la CEF craint une autorisation de l'AMP post mortem, se demandant si c'est « l'intérêt de l'enfant d'être engendré (...) dans un tel contexte de deuil ». La Conférence pointe « un risque de marchandisation » si le don de sperme venait à être rémunéré (ce qui n'est pas prévu).

Les évêques s'inquiètent d'une éventuelle transformation du rôle de la médecine. « Comment établir les priorités de soin et de son financement si le critère n'est plus celui de la pathologie médicale ? »

Enfin, l'épiscopat craint que l'argument de l'égalité ne conduise à la légalisation de la gestation pour autrui (GPA). Ce qu'a immédiatement réfuté la ministre de la Santé Agnès Buzyn ce 21 septembre, rappelant qu'Emmanuel Macron s'y est toujours opposé. « Ce n'est absolument pas la même problématique, arrêtons de tout mélanger », a-t-elle déclaré, estimant que la GPA relevait de la marchandisation du corps.

La prise de position des évêques intervient alors que le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) rendra son avis ce 25 septembre. L'Ordre des médecins, lui, s'est déclaré ni opposé à l'ouverture de l'AMP, ni à celle de l'autoconservation ovocytaire, ni à l'AMP post mortem.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Vidal

Réforme des ECN : « S'il faut reculer d'une année, on reculera d'une année », prévient Frédérique Vidal

Invitée ce mardi matin aux Contrepoints de la santé, à Paris, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation n'a pas exclu un assouplissement du calendrier de suppression des ECN. Interrogée plus... 1

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

41 000 décès sont attribuables à l'alcool chaque année en France, selon le BEH

alcoolisme

Le nombre de décès liés à la consommation d'alcool reste très élevé en France : 41 000 pour l'année 2015, selon une estimation publiée... Commenter

Réforme des retraites : l'UFML veut informer les médecins de « ce qui se trame »

RETRAITE

Méfiance absolue autour de la réforme des retraites ! Une étude dévoilée ce mardi, menée par l'économiste libéral Frédéric Bizard pour... 5

Evénement

Des blouses blanches entre doléances et revendicationsParoles de médecins dans le grand débat

evenement

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter