Cardiologie : rappel d'une cinquantaine de médicaments à base de valsartan
Brève

Cardiologie : rappel d'une cinquantaine de médicaments à base de valsartan

Coline Garré
| 09.07.2018

Certaines spécialités à base de valsartan et de valsartan/hydrochlorothiazide, utilisés dans l'insuffisance cardiaque, l'hypertension artérielle et après un infarctus du myocarde récent, font l'objet d'un rappel par précaution, a indiqué l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). En cause, la présence d'une impureté, la N-ditrosodiméthylamine (NDMA), classée comme probablement cancérogène chez l'homme, décelée dans la substance active fabriquée par la société chinoise Zhejiang Huahai Pharmaceuticals.

« Il n'y a pas de risque de toxicité aiguë pour le patient. Les patients ne doivent pas arrêter leur traitement », ni rapporter leurs boîtes à la pharmacie, insiste le Dr Dominique Martin, patron de l'ANSM. Au cours d'une prochaine délivrance, le pharmacien proposera une des spécialités à base de valsartan non concernées par ce défaut, précise l'agence. Les patients peuvent se rapprocher de leur médecin ou de leur pharmacien, pour toute question. Environ 1,3 million de personnes sont concernées, soit près de la moitié des patients traités en France avec cette molécule.

L'anomalie a été signalée par l'Agence européenne du médicament (EMA). Avec elle, les États membres de l'Union européenne ont décidé collectivement ce rappel des lots des médicaments impactés sur l'ensemble du territoire européen. Les productions de la substance active de la société chinoise ont été arrêtées et les médicaments concernés en France, 50 références, tous des génériques, ont été placés en quarantaine par les laboratoires fin juin 2018.

En France, les neuf laboratoires concernés sont Arrow Génériques, Biogaran, Cristers, EG Labo, Evolupharm, Ranbaxy Pharmacie Génériques, Sandoz, Zentiva et Zydus.

Les autres valsartans ou autres médicaments de la même classe thérapeutique (autres sartans) ne sont pas concernés à ce jour et restent disponibles, note l'ANSM.

Une investigation sur ce défaut de qualité est en cours au niveau européen.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Vidal

Réforme des ECN : « S'il faut reculer d'une année, on reculera d'une année », prévient Frédérique Vidal

Invitée ce mardi matin aux Contrepoints de la santé, à Paris, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation n'a pas exclu un assouplissement du calendrier de suppression des ECN. Interrogée plus... 1

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

41 000 décès sont attribuables à l'alcool chaque année en France, selon le BEH

alcoolisme

Le nombre de décès liés à la consommation d'alcool reste très élevé en France : 41 000 pour l'année 2015, selon une estimation publiée... Commenter

Réforme des retraites : l'UFML veut informer les médecins de « ce qui se trame »

RETRAITE

Méfiance absolue autour de la réforme des retraites ! Une étude dévoilée ce mardi, menée par l'économiste libéral Frédéric Bizard pour... 5

Evénement

Des blouses blanches entre doléances et revendicationsParoles de médecins dans le grand débat

evenement

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter