Cardiologie : rappel d'une cinquantaine de médicaments à base de valsartan
Brève

Cardiologie : rappel d'une cinquantaine de médicaments à base de valsartan

Coline Garré
| 09.07.2018

Certaines spécialités à base de valsartan et de valsartan/hydrochlorothiazide, utilisés dans l'insuffisance cardiaque, l'hypertension artérielle et après un infarctus du myocarde récent, font l'objet d'un rappel par précaution, a indiqué l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). En cause, la présence d'une impureté, la N-ditrosodiméthylamine (NDMA), classée comme probablement cancérogène chez l'homme, décelée dans la substance active fabriquée par la société chinoise Zhejiang Huahai Pharmaceuticals.

« Il n'y a pas de risque de toxicité aiguë pour le patient. Les patients ne doivent pas arrêter leur traitement », ni rapporter leurs boîtes à la pharmacie, insiste le Dr Dominique Martin, patron de l'ANSM. Au cours d'une prochaine délivrance, le pharmacien proposera une des spécialités à base de valsartan non concernées par ce défaut, précise l'agence. Les patients peuvent se rapprocher de leur médecin ou de leur pharmacien, pour toute question. Environ 1,3 million de personnes sont concernées, soit près de la moitié des patients traités en France avec cette molécule.

L'anomalie a été signalée par l'Agence européenne du médicament (EMA). Avec elle, les États membres de l'Union européenne ont décidé collectivement ce rappel des lots des médicaments impactés sur l'ensemble du territoire européen. Les productions de la substance active de la société chinoise ont été arrêtées et les médicaments concernés en France, 50 références, tous des génériques, ont été placés en quarantaine par les laboratoires fin juin 2018.

En France, les neuf laboratoires concernés sont Arrow Génériques, Biogaran, Cristers, EG Labo, Evolupharm, Ranbaxy Pharmacie Génériques, Sandoz, Zentiva et Zydus.

Les autres valsartans ou autres médicaments de la même classe thérapeutique (autres sartans) ne sont pas concernés à ce jour et restent disponibles, note l'ANSM.

Une investigation sur ce défaut de qualité est en cours au niveau européen.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Des sociétés savantes vont déposer un recours au Conseil d'État contre le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer

alzheimer medicaments

Plusieurs sociétés savantes vont déposer, dans les jours qui viennent, un recours contentieux devant le Conseil d'État à l'encontre de... 7

Chirurgie ambulatoire : la croissance n'est pas à la hauteur des attentes

Chir ambulatoire

En 2017, le taux de chirurgie ambulatoire a progressé, mais sa croissance n'est pas suffisante pour atteindre l'objectif fixé par le... 3

C à 35 euros dans les déserts, conventionnement sélectif : le rapport Vigier souffle le chaud et le froid

Philippe Vigier

Après plus de 30 auditions et pas moins de 121 personnes interrogées, la commission d'enquête sur l'égal accès aux soins des Français a... 58

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter