Urgences : le SNPHARe exige le retrait du décret sur l'astreinte médicale
Brève

Urgences : le SNPHARe exige le retrait du décret sur l'astreinte médicale

Martin Dumas Primbault
| 06.06.2018

« C'est une véritable atteinte à la qualité et à la sécurité des soins des patients pris en charge dans ces structures d'urgences avec une régression du service public hospitalier. » Les mots sont durs et la colère est grande pour le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHARe) après la publication, vendredi, d'un décret autorisant le recours à l'astreinte médicale dans les services d'urgences où « la faible activité [...] le permet ». Dans un communiqué publié ce mercredi, le syndicat réclame le retrait immédiat du texte qui représente« une solution très dégradée à la pénurie de médecins urgentistes ».

Deux points précis suscitent la colère du SNPHARe. D'une part, le syndicat explique ne pas connaître de services « à faible activité » et rappelle que le nombre de prises en charge dans les urgences progresse d'année en année. D'autre part, la volonté du gouvernement de faire intervenir un médecin gériatre pour épauler le médecin urgentiste du service relève du « mépris »  vis-à-vis de cette jeune spécialité.

Le SNPHARe rejoint la position critique de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) alors que d'autres organisations d'urgentistes sont plutôt favorables au décret. « Ce texte réglementaire est un message de découragement, adressé à tous les urgentistes sur leur travail au quotidien et sur l'avenir de leur métier », conclut le syndicat avant d'inviter la ministre à examiner d'autres propositions.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
macron

Allocution de Macron : le président ne veut plus aucune fermeture d'hôpital jusqu'à la fin du quinquennat

Prenant acte que « beaucoup de nos concitoyens ont le sentiment que leur territoire est abandonné », Emmanuel Macron ne veut plus « aucune fermeture d'école, aucune fermeture d'hôpital sur notre sol jusqu'à la fin du quinquennat,... 6

E-prescription, e-CPS et e-carte Vitale : le plan de Buzyn pour prendre (enfin) le virage numérique

eprescription

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a présenté ce jeudi 25 avril la feuille de route pour accélérer le virage numérique une bonne fois pour... 1

Vaccination antigrippale en officine : population cible et lien avec le médecin traitant au « Journal officiel »

vaccin pharmaciens

Chose annoncée, chose due. Après deux ans d'expérimentation, la généralisation de la vaccination antigrippale à l'officine, actée par la... 5

Les Français, plus favorables que jamais à la PMA pour les couples de femmes

pma

Disposition phare et contestée du projet de loi de bioéthique, l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (PMA) aux couples de... 8

Evénement

Prime et bénéficiaires en hausse, prescription plus efficace4 915 euros par généraliste : la ROSP 2018, un bon cru

ev rosp

Versée entre le 26 et le 30 avril, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) 2018 est en hausse par rapport à 2017 : 4 915... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter