Urgences : le SNPHARe exige le retrait du décret sur l'astreinte médicale
Brève

Urgences : le SNPHARe exige le retrait du décret sur l'astreinte médicale

Martin Dumas Primbault
| 06.06.2018

« C'est une véritable atteinte à la qualité et à la sécurité des soins des patients pris en charge dans ces structures d'urgences avec une régression du service public hospitalier. » Les mots sont durs et la colère est grande pour le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHARe) après la publication, vendredi, d'un décret autorisant le recours à l'astreinte médicale dans les services d'urgences où « la faible activité [...] le permet ». Dans un communiqué publié ce mercredi, le syndicat réclame le retrait immédiat du texte qui représente« une solution très dégradée à la pénurie de médecins urgentistes ».

Deux points précis suscitent la colère du SNPHARe. D'une part, le syndicat explique ne pas connaître de services « à faible activité » et rappelle que le nombre de prises en charge dans les urgences progresse d'année en année. D'autre part, la volonté du gouvernement de faire intervenir un médecin gériatre pour épauler le médecin urgentiste du service relève du « mépris »  vis-à-vis de cette jeune spécialité.

Le SNPHARe rejoint la position critique de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) alors que d'autres organisations d'urgentistes sont plutôt favorables au décret. « Ce texte réglementaire est un message de découragement, adressé à tous les urgentistes sur leur travail au quotidien et sur l'avenir de leur métier », conclut le syndicat avant d'inviter la ministre à examiner d'autres propositions.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter