Loi prostitution : le Haut Conseil à l'égalité salue des débuts prometteurs
Brève

Loi prostitution : le Haut Conseil à l'égalité salue des débuts prometteurs

Coline Garré
| 13.04.2018

Alors que Médecins du Monde a rendu publique ce 12 avril une étude mettant en lumière les effets délétères de la loi « visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel » sur la santé des personnes prostitué(e)s, le Haut Conseil à l'égalité publie ce 13 avril, à l'occasion des deux ans de son adoption, une tout autre analyse.  

« Depuis 2016, la honte change progressivement de camp : plus de 2 000 "clients" ont été verbalisés et des stages de responsabilisation ont été organisés dans 4 départements et 55 personnes bénéficient aujourd’hui d’un parcours de sortie de la prostitution », fait savoir le HCE. Pour rappel, le syndicat du travail sexuel, Strass, évalue à une quarantaine le nombre de bénéficiaires du parcours de sortie de la prostitution, un dispositif qui ouvre la voie à la délivrance d'un titre de séjour de 6 mois, à une aide financière (330 euros mensuels) et qui facilite l'accès à un logement social et à des actions de réinsertion. À condition d'avoir quitté la prostitution. 

« Grâce à cette loi, ce ne sont plus les personnes prostituées qui sont poursuivies mais bien les clients qui alimentent le système prostitutionnel », insiste le HCE. L'institution évoque des débuts prometteurs, et appelle à accélérer la mise en œuvre de la loi via l'augmentation des moyens financiers et humains alloués aux associations spécialisées qui accompagnent les victimes, la généralisation des commissions départementales sur tout le territoire ; le renforcement de la lutte contre le proxénétisme, y compris sur Internet, la formation de l’ensemble des professionnel.le.s et le lancement d’un plan national de prévention des risques prostitutionnels et d’éducation à une sexualité égalitaire, à destination des jeunes.   

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
paralysie cerebrale

Paralysie cérébraleLa rééducation intensive chez les tout-petits : des premières observations prometteuses Abonné

Dans le cadre d'un projet européen, une méthode de rééducation intensive est étudiée chez des enfants de moins de 4 ans atteints de paralysie cérébrale. Les premières observations montrent qu'à l'issue d'un stage de 2 semaines, les progrès réalisés sont remarquables. Commenter

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 4

Téléconsultations : 8 000 actes remboursés en six mois, au rythme actuel de 700 actes par semaine

téléconsultation

Six mois après le coup d'envoi national de la téléconsultation remboursée dans le cadre du droit commun, actée dans l'avenant 6 de la... 4

Evénement

La réforme vue par les praticiensSondage grand débat : la grande solitude des toubibs

debat

Le corps médical ne se sent plus ni correctement représenté ni vraiment entendu. Selon notre sondage Odoxa, les médecins sont pourtant... 10

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

google

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter