Loi prostitution : le Haut Conseil à l'égalité salue des débuts prometteurs
Brève

Loi prostitution : le Haut Conseil à l'égalité salue des débuts prometteurs

Coline Garré
| 13.04.2018

Alors que Médecins du Monde a rendu publique ce 12 avril une étude mettant en lumière les effets délétères de la loi « visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel » sur la santé des personnes prostitué(e)s, le Haut Conseil à l'égalité publie ce 13 avril, à l'occasion des deux ans de son adoption, une tout autre analyse.  

« Depuis 2016, la honte change progressivement de camp : plus de 2 000 "clients" ont été verbalisés et des stages de responsabilisation ont été organisés dans 4 départements et 55 personnes bénéficient aujourd’hui d’un parcours de sortie de la prostitution », fait savoir le HCE. Pour rappel, le syndicat du travail sexuel, Strass, évalue à une quarantaine le nombre de bénéficiaires du parcours de sortie de la prostitution, un dispositif qui ouvre la voie à la délivrance d'un titre de séjour de 6 mois, à une aide financière (330 euros mensuels) et qui facilite l'accès à un logement social et à des actions de réinsertion. À condition d'avoir quitté la prostitution. 

« Grâce à cette loi, ce ne sont plus les personnes prostituées qui sont poursuivies mais bien les clients qui alimentent le système prostitutionnel », insiste le HCE. L'institution évoque des débuts prometteurs, et appelle à accélérer la mise en œuvre de la loi via l'augmentation des moyens financiers et humains alloués aux associations spécialisées qui accompagnent les victimes, la généralisation des commissions départementales sur tout le territoire ; le renforcement de la lutte contre le proxénétisme, y compris sur Internet, la formation de l’ensemble des professionnel.le.s et le lancement d’un plan national de prévention des risques prostitutionnels et d’éducation à une sexualité égalitaire, à destination des jeunes.   

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Soignants en souffrance : avec la création d'un réseau national, l'association SPS met le turbo

En seulement trois années d'existence, l'association Soins aux professionnels en santé (SPS) a renversé la table en matière de prise en... 1

Le Caravage, victime d’un staphylocoque doré il y a 400 ans

Caravage

Quatre siècles après le décès d’un des plus grands peintres italiens du XVIIe siècle, une équipe franco-italienne élucide les causes du... 6

Carabins et internes auscultent le plan Macron : de bonnes idées... et des risques !

paces

Ni carton rouge, ni chèque en blanc : les étudiants en médecine (ANEMF), internes (ISNI et ISNAR-IMG) et jeunes praticiens (chefs de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter