La FDA restreint la vente d'Essure pour garantir une meilleure information aux patientes
Brève

La FDA restreint la vente d'Essure pour garantir une meilleure information aux patientes

Charlène Catalifaud
| 10.04.2018
  • Essure

La FDA a publié lundi 9 avril un arrêté réclamant la restriction immédiate de la vente et de la distribution d'Essure (laboratoire Bayer), dispositif de contraception définitive, afin de garantir une meilleure information des patientes avant implantation.

Essure a fait l'objet de nombreuses plaintes de la part des patientes. Plusieurs problèmes ont été rapportés tels que des douleurs persistantes, une perforation ou la migration de l'insert.

En 2016, la FDA a notamment demandé à Bayer d'ajouter sur l'emballage un avertissement concernant les effets indésirables. Elle a également exigé que le produit soit délivré avec des informations précises sur ses avantages et ses inconvénients.

Les ventes d'Essure aux États-Unis ont diminué de 70 %. « Malgré les efforts pour alerter les femmes sur les complications potentielles d'Essure, nous savons que certaines patientes ne reçoivent toujours pas cette information. C'est tout simplement inacceptable », a indiqué Scott Gottlieb, commissaire de la FDA ajoutant que « chaque femme qui reçoit ce dispositif doit pleinement comprendre les risques associés ».

Désormais, la vente et la distribution sont restreintes aux professionnels et aux établissements de santé qui fournissent des informations aux patientes sur les risques et les avantages d'Essure. Le prescripteur doit fournir une information détaillée aux patientes à l'aide d'une brochure qui devra être étudiée point par point. Un document signé par la patiente et le médecin doit permettre de s'assurer que l'information a bien été délivrée.

La FDA « s'engage à continuer de communiquer publiquement sur cette question et fournira des mises à jour relatives à la sécurité d'Essure lorsqu'elle sera disponible ».

Bayer a arrêté la commercialisation d'Essure en septembre 2017 en France et dans tous les pays sauf les États-Unis, invoquant « une raison commerciale ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
homeopathes

Plaintes par dizaines, livre blanc, appel aux patients : le syndicat des homéopathes contre-attaque sur tous les fronts

Devant une soixantaine d'adhérents réunis samedi à Malakoff (Hauts-de-Seine) pour les 8es Assises du médecin homéopathe, le Dr Charles Bentz, président du Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF), s'est montré... 6

AP-HP : après des efforts « très importants » mais « efficaces », Hirsch promet l'embellie

Martin Hirsch

L'année 2019 sonnera-t-elle le renouveau pour l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ? C'est du moins ce qu'a laissé entendre... Commenter

Une infirmière agressée sur le parking d'un hôpital, le Dr Pelloux lance une cagnotte de soutien

cagnotte

C'est une agression d'une rare violence qui s'est passée la semaine dernière. Une infirmière du SMUR 91 a été frappée au visage dans la... 1

Cancer : les hépatites B et C insuffisamment diagnostiquées aux États-Unis

hep

Aux États-Unis, nombre de patients diagnostiqués pour un cancer présentent une infection au virus de l'hépatite B (VHB) ou C (VHC) sans le... Commenter

Disparition inquiétante d'un interne à Bordeaux, la police ouvre une enquête

bordeaux

Un interne en chirurgie ORL, 24 ans, a disparu à Bordeaux dans la nuit de vendredi à samedi 19 janvier, a-t-on appris ce lundi par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter