La saison 2017 a été précoce, selon le premier bilan de surveillance des pollens et des moisissures
Brève

La saison 2017 a été précoce, selon le premier bilan de surveillance des pollens et des moisissures

Charlène Catalifaud
| 21.03.2018

La parution du premier bilan national de la surveillance des pollens et des moisissures dans l’air ambiant* a été annoncée par le ministère de la Transition écologique et solidaire et le ministère des Solidarités et de la Santé, à l'occasion de la journée française de l'allergie du 20 mars. Selon le rapport, « l'année 2017 n'a pas été représentative d'une année moyenne ». La saison a été « globalement précoce ».

La période de pollinisation a démarré mi-janvier, avec l'observation des premiers symptômes liés aux pollens de noisetier. « Dans l’Ouest, les conditions météorologiques humides du printemps ont limité les pollens et les symptômes des personnes allergiques », commente le rapport. La pollinisation s'est poursuivie jusqu'en septembre avec des symptômes liés surtout aux pollens d'ambroisie. Les quantités des pollens des bouleaux, des cyprès et de l'ambroisie étaient moins importantes en 2017 qu'en 2016, mais plus importantes pour les graminées. En raison d'un été humide, « les quantités de spores sur les régions parisienne et nantaise sont en nette progression, plus particulièrement à Nantes avec une recrudescence d’alternaria ».

Les outils de surveillance mis en place sur toute la France permettent d'obtenir des informations utiles aux médecins allergologues en termes de diagnostic et de prise en charge de leurs patients. Ces derniers, informés en temps réel du début et de la fin des émissions de pollens (via www.alertepollens.org), peuvent ainsi démarrer leur traitement avant l'apparition de tout symptôme. 

* Réalisé par le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), l'ATMO France (fédération des associations de surveillance de la qualité de l’air) et l’Association des pollinariums sentinelles de France (APSF).

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
112

Urgences : l'IGAS veut remplacer le 15, le 17 et le 18 par un 112 unique

Verra-t-on disparaître le 15, le 17 et le 18 au profit d'un numéro unique d'urgences ? C'est ce qui semble ressortir du rapport interministériel que s'est procuré Hospimedia. Déposé mi-octobre avenue de Ségur et place Beauvau, ce... 7

Né du Téléthon, le Génopole fête 20 ans d'innovation dans la génomique

genopole

Alors que s'ouvre ce soir l'édition 2018 du Téléthon, le Génopole, pour lequel tout est parti de l'Association française contre les... Commenter

Un pédiatre écope d'un avertissement ordinal pour non-déclaration de ses liens d'intérêts

C'est une sanction disciplinaire lourde de symbole. Pour la première fois, un médecin interrogé dans les médias grand public se voit... 6

Gilets jaunes : trop de violence, Buzyn appelle à ne pas venir manifester à Paris ce samedi

buzyn

L’acte 4 du mouvement des gilets jaunes inquiète les professionnels de santé. Alors que des manifestants sont attendus à Paris demain,... 32

Brevet du sofosbuvir : les ONG européennes ne désarment pas

hep c

Six ONG ont fait appel mercredi de la décision de l’Office européen des brevets (OEB), prise en septembre, de maintenir le brevet sur le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter