Radiofréquence : une hausse de l'incidence chez le rat mais des résultats non extrapolables à l'homme
Brève

Radiofréquence : une hausse de l'incidence chez le rat mais des résultats non extrapolables à l'homme

05.02.2018

Une forte exposition aux radiofréquences est associée à une augmentation des tumeurs au niveau des tissus nerveux de la région du cœur, chez le rat mâle mais pas chez la femelle ou chez les souris mâles ou femelles. Telle est la conclusion de deux rapports techniques du programme nationale américain de toxicologie (NTP), l'un pour les études chez les rats, l'autre pour les études chez la souris. Les auteurs précisent que les niveaux d'exposition dans ces deux études, étaient égaux ou supérieurs aux niveaux les plus élevés admis aujourd'hui pour les téléphones portables.

L'incidence des schwannomes malins observés chez le rat, augmente avec le niveau d'exposition. Les chercheurs ont également observé, chez les rats mâles et femelles, d'autres lésions au niveau du cœur telles qu'une cardiomyopathie, dommages au niveau des tissus. L'incidence d''autres tumeurs était également augmentée : cerveau, prostate, hypophyse, surrénale, foie et pancréas sans que les auteurs n'aient pu conclure à un lien de causalité.

Les niveaux et la durée d'exposition étant beaucoup plus élevés que les niveaux les plus élevés des téléphones portables aujourd'hui, « les résultats ne peuvent pas être extrapolés à l'utilisation chez l'homme », a conclu le Pr John Bucher. Toutefois, indique-t-il, les tumeurs observées sont les mêmes que celles déjà décrites dans des études précédentes chez des utilisateurs fréquents de téléphone portable.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
DANIEL H Médecin ou Interne 06.02.2018 à 07h22

J'ai toujours pensé qu'il était urgent de limiter l'utilisation des smartphones par les rats surtout s'ils sont jeunes !!!

Répondre
 
philippe g Etudiant en santé 06.02.2018 à 21h59

pauvre mec !

Répondre
 
YVES D Pharmacien 07.02.2018 à 12h26

Manque d'humour, l'étudiant Philippe G.

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 05.02.2018 à 22h27

AH ben alors on est fait comme des rats! ;-(

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 28

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 25

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter