Fin du Mois sans tabac : 157 000 inscrits et un « bel engouement collectif », selon les autorités
Brève

Fin du Mois sans tabac : 157 000 inscrits et un « bel engouement collectif », selon les autorités

Dr Lydia Archimède
| 30.11.2017

Santé publique France se félicite du succès de la deuxième édition de l'opération #MoisSansTabac, lancée fin octobre et qui s'achève ce jeudi 30 novembre.

Organisée en partenariat avec le ministère de la Santé et l’Assurance Maladie, l'événement a « fortement mobilisé » avec plus de 158 155 inscrits, estime l'agence de santé publique qui salue le « bel engouement collectif ». « C’est en Île-de-France où l’on compte 2 100 000 fumeurs quotidiens que le nombre de participants à #MoisSansTabac était le plus élevé, suivi par la région Auvergne Rhône-Alpes (1 500 000 fumeurs quotidiens) et l’Occitanie (1 300 000 fumeurs quotidiens) », se réjouit par ailleurs l'agence. Parmi les inscrits, 11 000 déclarent vouloir arrêter de fumer pour leurs enfants. Parmi les 16 équipes thématiques classées en fonction de leur motivation, c'est le groupe le plus important.

Autre motif de satisfaction : le nombre de kits d'aide à l'arrêt distribués qui s'élève à plus de 700 000. Le site Tabac info service a reçu 1,2 million de visiteurs uniques, la ligne téléphonique 39 89 : 11 861 appels et l’appli de coaching : plus de 94 915 téléchargements.

La mobilisation a aussi concerné les réseaux sociaux avec plus de 100 000 fans sur la page Facebook de Tabac info service et 4 237 followers sur le compte Twitter @mois_sans_tabac.

Pour la première édition en 2016, 637 000 kits gratuits d'aide à l'arrêt du tabac avaient été distribués en pharmacie et 180 000 personnes s'étaient inscrites à l'opération.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Hausse des prix du carburantLes blouses blanches impactées mais pas « gilets jaunes »

Abonné
essence

L'augmentation des prix à la pompe n'épargne pas le monde de la santé. Transporteurs sanitaires, médecins et infirmiers libéraux réclament... Commenter

Refus de soins : des « recos » pour combattre les pratiques discriminatoires

Refus de soins

La commission* d'évaluation des pratiques de refus de soins placée auprès de l'Ordre des médecins expose plusieurs propositions dans son... Commenter

Les professionnels de santé appelés à signaler les cas d’agénésie

agenesie

« Gynécologues, pédiatres, échographistes… doivent signaler les cas suspects d’agénésie des membres supérieurs, dans l’objectif de recenseme... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter