Obligation vaccinale : pétition de soutien de 40 sociétés et syndicats scientifiques
Brève

Obligation vaccinale : pétition de soutien de 40 sociétés et syndicats scientifiques

Dr Irène Drogou
| 12.10.2017

Une quarantaine de sociétés savantes et de syndicats médicaux ont signé une pétition de soutien à l'extension de l'obligation vaccinale chez les moins de 2 ans, est-il indiqué dans un communiqué publié mercredi 11 octobre, le jour de la présentation du texte en Conseil des ministres dans le cadre du projet de loi de financement de loi de la sécurité sociale (PLFSS).

Le communiqué de presse avec la liste des signataires avait été remis en mains propres à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, lors des Journées parisiennes de pédiatrie le 6 octobre en présence du Pr Alain Fischer, qui a présidé le comité d'orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination.

Les sociétés signataires « apportent leur appui à l'action du gouvernement en faveur de la vaccination et s'engagent à l'accompagner dans toutes les étapes de sa mise en place », annoncent-elles. « Les onze vaccins de l'enfant qui deviendront obligatoires le 1er janvier 2018 sont indispensables. (...) Soixante-dix à 90 % des enfants étaient déjà vaccinés, mais c'est insuffisant », est-il indiqué.

Parmi les signataires figurent les Académies nationales de médecine, de pharmacie et des Sciences infirmières, l'Institut Pasteur, de très nombreuses sociétés pédiatriques, (Association Française de Pédiatrie Ambulatoire, Société Française de pédiatrie, etc.), en gynéco-obstétrique (Collège national de gynéco-obstétrique français, Collège national des sages-femmes, etc.), en gastro-entérologie (Société Nationale Française de Gastro-entérologie, etc.), en infectiologie (Société de Pathologie Infectieuse de Langue française, Collège des universitaires de maladies infectieuses et tropicales, etc.), la Confédération des Syndicats Médicaux français, etc.

Les signataires souhaitent que l'obligation vaccinale s'accompagne « d'efforts sans précédent en termes de communication, de pédagogie et de formation » et « d'une mise à disposition sans faille des vaccins ».

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test-0

Anesthésistes, généralistes, cardiologues, pédiatres… « Le Quotidien » a compilé les revenus imposables 2016 des principales spécialités... Commenter

Buzyn (et l'IGAS) enterrent de fait le tiers payant généralisé obligatoire au 30 novembre

Buzyn Grand Jury

Cela ressemble à un enterrement sans fleurs ni couronnes. Le tiers payant « fonctionne » certes pour les patients remboursés à 100 % par... 28

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter