Don du sang : le Canada réduit la période d'exclusion des homosexuels à un an
Brève

Don du sang : le Canada réduit la période d'exclusion des homosexuels à un an

21.06.2016

Le Canada a donné lundi 20 juin, son feu vert pour faire passer de cinq à un an la période d'exclusion pour les hommes homosexuels désireux de faire des dons de sang. Cette mesure signifie qu'un homme n'ayant eu aucune relation sexuelle avec d'autres hommes pendant un an, pourra désormais donner son sang.

« Le Canada rejoint ainsi les rangs d'autres pays qui ont instauré une période d'exclusion d'un an pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, dont les États-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Angleterre, l'Écosse et la France », précise le ministère.

La période d'exclusion était de cinq ans depuis 2013. Auparavant, les hommes homosexuels ne pouvaient pas donner leur sang. Ce passage à cinq ans « n'avait pas donné lieu à une augmentation des dons de sang contaminé par le VIH », souligne Santé Canada, le ministère de la santé.

La ministre de la Santé, Jane Philpott, a reconnu que cette réduction ne constituait pas un « changement radical » et ne modifierait pas la situation de nombreux hommes empêchés de faire des dons de sang, mais elle a estimé qu'il s'agissait d'« un pas dans la bonne direction ».

Le ministère de la Santé a annoncé avoir accordé cette autorisation aux fournisseurs de sang du Canada - la société canadienne du sang et Héma-Québec - après un examen rigoureux des plus récentes données scientifiques. La mesure doit entrer en vigueur en août.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 3

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter