Le prix Lépine décerné à une application pour les patients diabétiques
Brève

Le prix Lépine décerné à une application pour les patients diabétiques

09.05.2016
  • lepine

    Le prix Lépine décerné à une application pour les patients diabétiques

Après l'appareil pour la transfusion sanguine en 1934, le coeur artificiel et le poumon d'acier en 1937, ou encore le laryngoscope la même année, c'est une autre innovation dans le domaine de la santé qui a reçu le prix Lépine en 2016 (Prix du président de la République).

Développée par Benoît Mirambeau, l'application (en compétition avec 566 innovations), permet aux patients diabétiques de mieux suivre leur protocole de traitement depuis n'importe quel terminal (ordinateur, téléphone, tablette) connecté à Internet.

Les malades peuvent connaître la dose d'insuline à s'injecter, en fonction de leur taux de glycémie et du protocole de traitement défini par leur médecin (prescriptions diététiques, activités physiques, taux de glycémie, etc.). L'application est aussi en mesure d'envoyer des alertes par SMS aux personnes choisies, médecin traitant ou infirmière, par exemple. 

Outre le suivi du traitement, Benoît Mirambeau, insiste sur « le lien » que ce logiciel crée « entre le patient, l'hôpital, les médecins, la famille » des malades.

Remédier aux erreurs de dosage

Âgé de 48 ans, Benoît Mirambeau est directeur de supermarché et développeur informatique à ses heures. Il y a huit mois, sa mère souffrant de diabète fait un malaise suite à une hypoglycémie sévère. Il se lance dans l'élaboration d'un logiciel pour tenter de remédier à « un stress permanent, croissant avec l'âge, lié justement à la difficulté d'appliquer le protocole et la crainte de mauvais dosages d'insuline ».

Une autre application médicale s'est vue récompensée par le concours Lépine. Le prix coup de cœur de la Chambre de commerce et d'industrie Paris Ile-de-France est revenu à l'application Watchhelp : une montre connectée mise au point par la maman d'un enfant autiste, qui envoie des alertes aux personnes atteintes de troubles cognitifs pour leur rappeler de prendre leur médicament ou toute autre action du quotidien.

D. P. (avec AFP) 
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
ZOSTRA Médecin ou Interne 10.05.2016 à 16h03

Rien de nouveau, en Allemagne, cette méthode (diabète) fonctionne depuis plus de 20 ans et est coté en bourse.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Mutuelles de Bretagne : épinglé par « le Canard », Richard Ferrand parle de « dénonciations calomnieuses »

Ferrand

Le ministre de la Cohésion des Territoires Richard Ferrand a évoqué mercredi des « dénonciations calomnieuses » après la révélation dans «... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter