Prothèses auditives : l'Autorité de la concurrence enquête sur la politique des prix
Brève

Prothèses auditives : l'Autorité de la concurrence enquête sur la politique des prix

Betty Mamane
| 11.02.2016

Sur les 4,4 millions de personnes appareillables en France, seules 1,5 million d'entre elles sont équipées d'audioprothèses. Un chiffre qui correspond à un taux d'équipement de 32 % contre 41 % au Royaume-Uni et qui alerte l'Autorité de la concurrence. Cette dernière « constatant le sous-équipement des Français en audioprothèses et les prix élevés des appareillages » a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête « pour évaluer la situation de la concurrence dans le secteur et identifier les éventuels obstacles à une baisse des prix ». L'Autorité, qui prévoit de rendre son avis en décembre, souhaite interroger l'ensemble des acteurs du secteur : fabricants, intermédiaires, distributeurs, prescripteurs et consommateurs. Selon elle, parmi les causes invoquées pour expliquer ce sous-équipement, le prix des appareils est régulièrement avancé. 

Une audioprothèse coûte en moyenne 1 550 euros l'unité, un prix qui comprend l'achat et le suivi du patient durant les 5 années qui suivent. « Ce montant peut constituer un frein à l'achat d'autant que les remboursements de l'Assurance-maladie et des complémentaires santé demeurent faibles en France, le reste à charge s'élevant à 1 100 euros par oreille en moyenne », note l'Autorité. Elle se penchera notamment sur la concurrence entre fabricants, 4 d'entre eux se répartissant plus de 80 % du marché mondial. Elle se demande aussi si la marge des 3 065 audioprothésistes en France est « justifiée », et si le numerus clausus qui limite le nombre de praticiens dans le pays est « pertinent »

Selon une étude publiée en septembre par l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, seule une personne sur quatre ayant une déficience auditive s'équipe d'une audioprothèse, et 2,1 millions de personnes y renoncent pour des raisons financières. En décembre, le syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) avait appelé l'Assurance-maladie à mieux rembourser les prothèses auditives en échange de « tarifs négociés »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
internes

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année), dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, révèle une enquête* d'envergure de... 12

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 4

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 4

Après un ressenti négatif en consultation, 60 % des patients ont déjà cherché un nouveau médecin

experience negative

Près d'un patient sur deux estime que leur médecin n'est pas assez attentif en consultation, selon une étude en ligne* réalisée auprès d'un... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter