Le Royaume-Uni réfléchit à une taxe sur les produits sucrés dans les hôpitaux
Brève

Le Royaume-Uni réfléchit à une taxe sur les produits sucrés dans les hôpitaux

18.01.2016

Le chef du service public de santé britannique (NHS) a annoncé qu'une taxe sur les produits sucrés pourrait prochainement être introduite dans les hôpitaux du Royaume-Uni pour lutter contre le problème croissant de l'obésité.

« Nous allons mener une consultation sur l'introduction au NHS d'une "taxe sucre" sur des boissons et aliments contenant du sucre ajouté qui serait mise en place au fil du renouvellement des contrats avec les fournisseurs de repas et produits alimentaires » vendus dans les distributeurs automatiques et les cafés des hôpitaux, a annoncé Simon Stevens dans un entretien dans le « Guardian ».

Le but est de décourager les patients, le personnel et les visiteurs d'acheter les boissons et collations sucrées en augmentant leur prix. Cette taxe, qui serait mise en place d'ici à 2020, pourrait rapporter entre 20 et 40 millions de livres (26 à 52 millions d'euros) par an, a précisé Simon Stevens.

Le montant de cette taxe n'a pas été précisé mais les associations et médecins souhaitent qu'elle soit de 20 %.

Le gouvernement finalise actuellement un plan destiné à lutter contre l'obésité infantile. La proposition intervient alors que le Premier ministre David Cameron semble prêt à abandonner son opposition à une « taxe sucre » générale pour lutter contre ce qu'il a qualifié de « crise de l'obésité ».

Selon une étude commandée par le McKinsey Global Institue (MGI) et publiée en novembre 2014, l'obésité arrive juste derrière le tabac en termes de coût, pesant 58,6 milliards d'euros par an et entraînant une perte annuelle équivalente à 3 % du PIB du Royaume-Uni.

 

Dr L. A. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Hervé M Médecin ou Interne 19.01.2016 à 14h38

Comme ils sont pragmatiques ces Anglais ! Vous en voulez ? Payez !
Sur le mode "vous n'en voulez pas, payez", une fois les dangers du compteur Linky england dénoncés au ministère de la Santé, il ont Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 7

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter