Aide médicale à mourir : le Canada a un sursis de quatre mois pour la mise en application
Brève

Aide médicale à mourir : le Canada a un sursis de quatre mois pour la mise en application

18.01.2016

La Cour suprême du Canada a donné quatre mois supplémentaires au gouvernement pour adapter le code criminel afin d'autoriser, sous certaines conditions, l'aide médicale à mourir, déjà effective au Québec. La plus haute juridiction canadienne avait autorisé en février 2015 cette mesure pour les adultes consentants atteints de problèmes de santé graves et irrémédiables.

Pour la mettre en application et légiférer, le délai d'un an avait été accordé à l'époque au précédent gouvernement. Le nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau avait demandé un moratoire de six mois à la Cour suprême qui ne lui en a accordé que quatre, estimant que cela avait pour effet « de maintenir une loi inconstitutionnelle ».

Le Québec est la seule province à avoir légiféré en la matière, où l'aide médicale à mourir est entrée en vigueur le 10 décembre. La Cour d'appel de la province francophone avait donné raison au gouvernement du Québec en jugeant que la loi adoptée en 2014 pouvait s'appliquer sans attendre. L'aide médicale à mourir a été appliquée récemment à une personne, une autre demande est en cours d'examen. 

Dr I.D. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
PIERRE-HENRY G Etudiant en santé 19.01.2016 à 14h57

Guerrier Étudiant en médecine GG.
Désolé, je ne suis pas de votre avis,laissez souffrir les humains incurables, pour moi, c'est inadmissible et cruel
En médecine vétérinaire, on ne le fait pas ! Lire la suite

Répondre
 
hérodottt Médecin ou Interne 18.01.2016 à 20h24

« Bientôt, il y aura une affaire juteuse: la Clinique Auschwitz. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter