Méningite C : vaccination recommandée après des décès en Creuse, Allier et Rhône
Brève

Méningite C : vaccination recommandée après des décès en Creuse, Allier et Rhône

18.12.2015

Les agences régionales de santé (ARS) du Limousin, d’Auvergne et de Rhône-Alpes recommandent la vaccination contre la méningite C pour les personnes âgées de 12 mois à 24 ans après que 4 cas, dont 3 mortels, liés à une souche « très virulente » ont été recensés en Allier et en Creuse.

Deux jeunes gens d’environ 20 ans ont succombé à la maladie mi-novembre. La troisième victime, de nationalité étrangère, a été exposée à la bactérie lors de son passage à Montluçon par un lien indirect avec l’un des 2 premiers cas de décès, selon l’ARS d’Auvergne. Les 4 cas recensés dans la Creuse et l’Allier sont « liés à une même souche de méningocoque », qui semble « très virulente ».

Dans le Rhône, un collégien de 14 ans, scolarisé dans la commune de l’Arbresle, est décédé jeudi soir à l’hôpital, après avoir contracté une infection invasive à méningocoque de groupe C.

Deux autres cas de méningite (dont un de groupe C) ont par ailleurs été détectés fin octobre dans des écoles maternelles de l’Arbresle et de Saint-Pierre-la-Palud.

L’ARS du Rhône recommande donc la vaccination pour la population âgée de 12 mois à 24 ans, particulièrement sensible à cette bactérie. Cette vaccination n’est pas obligatoire, mais est prise en charge par la Sécurité sociale.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
pédiatredebanlieue Médecin ou Interne 20.12.2015 à 11h20

« Est-ce que les journalistes des télés et radios nationaux ont donné cette information aux JT de 13 et 20h et aux flash infos ???
est-ce que l'info sur le cas de tétanos cet été à Tours chez un enfa Lire la suite

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 19.12.2015 à 13h27

« Bravo docteur ! Si tout le monde en France avait à cœur la promotion de la vaccination comme vous, nous éviterions nombre de cas !
Ne perdez jamais votre volonté de faire de la prévention ! »

Répondre
 
PHILIPPE S Médecin ou Interne 18.12.2015 à 23h27

« Pourquoi vacciner? Ce n'est pas grave ,quelques morts par ici ou par la! D'autant plus que les médias et ministre de la santé ont laissé courir que la vaccination était dangereuse ( voir la désinfor Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter