Radioprotection : « défaut majeur » à l’hôpital de la Timone, pointe l’Autorité de sûreté nucléaire
Brève

Radioprotection : « défaut majeur » à l’hôpital de la Timone, pointe l’Autorité de sûreté nucléaire

Coline Garré
| 09.12.2015

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) relève un « défaut majeur dans la culture de radioprotection » au sein des blocs opératoires de l’hôpital marseillais de la Timone, épinglant une formation à la protection des patients insuffisante et des équipements délaissés.

« Aucun membre du personnel médical utilisant les rayons X n’a validé la formation à la radioprotection des patients », relèvent les inspecteurs de l’ASN dans leur rapport, rédigé après une inspection en octobre.

L’information systématique des patients au sujet des rayons qu’ils ont pu recevoir fait défaut, « la dose ou les éléments utiles à l’estimation de la dose reçue (n’étant) pas toujours reportés dans les comptes rendus d’actes ». Les dosimètres et lunettes de protection que doivent porter les salariés exposés sont rarement sortis.

« Environ 90 % du personnel des blocs n’a jamais activé de dosimètre opérationnel au cours des douze derniers mois », précise l’ASN. Des manquements ont également été observés au niveau des indicateurs placés dans les salles de bloc opératoire pour indiquer qu’un appareil émettant des rayons a été allumé.

L’ASN demande à l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) de corriger le tir et prévient qu’une nouvelle inspection aura lieu à moyen terme.

La direction de l’AP-HM a « pris acte » de ces constats et annonce la mise en place d’une campagne de formation et de sensibilisation des personnels médicaux (70 médecins sont concernés) ainsi qu’une mise à niveau de toutes les salles de la Timone 2 pour répondre aux normes d’ici au 1er janvier 2017.

« Il n’y a pas de défaut de protection vis-à-vis des patients. On ne se met pas en danger quand on va se faire soigner à la Timone », a assuré Walid Ben Brahim, directeur de cabinet de la directrice de l’AP-HM.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La multimorbidité devrait doubler chez les personnes âgées d’ici 2035, en Grande-Bretagne

agees GB

D’après une étude parue dans « Age and Ageing », le journal de la Société britannique de gériatrie, le nombre de personnes âgées souffrant... Commenter

L'agence du DPC lance un dispositif de signalement pour mieux contrôler la qualité des actions

dpc

Le développement professionnel continu (DPC) est sur de bons rails. Selon l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC)... 1

Décès brutal d’un interne au CHU de Strasbourg

Abonné
chu strasbourg

Le centre hospitalier universitaire de Strasbourg a confirmé au « Quotidien » le décès d’un interne en médecine générale, survenu mercredi... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter