L’épidémie de bronchiolite a démarré
Brève

L’épidémie de bronchiolite a démarré

25.11.2015

Selon le dernier bilan de l’Institut de veille sanitaire (InVS), le nombre de passages aux urgences et celui des visites de SOS Médecins pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans, sont en augmentation. L’augmentation concerne l’ensemble du territoire métropolitain mais elle est « particulièrement marquée en Ile-de-France, dans le Nord, dans l’Ouest et le Sud-Ouest ».

« On n’est pas dans une situation d’alerte », a commenté le Dr Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l’Unité infections respiratoires et vaccinations de l’InVS, mais « l’épidémie est plus précoce que les deux années précédentes ». Selon lui, l’épidémie « est d’ampleur au moins aussi importante que celle des deux années précédentes et il se pourrait bien qu’elle soit même plus importante », a-t-il ajouté.

Le bilan, réalisé à partir de la surveillance syndromique SurSaUD, indique que dans 550 services représentant environ 89 % des passages aux urgences en France métropolitaine, le nombre de passages pour bronchiolite est de 3 394, dont 1 151 hospitalisations (39 % des hospitalisations de nourrissons de moins de deux ans, toutes causes), soit 48 % de plus que la semaine précédente.

Pour 60 associations représentant 97 % des associations SOS Médecins, le nombre de consultations est de 546 visites en France métropolitaine (10 % des consultations), soit 22 % de plus que la semaine précédente.

Dans un communiqué séparé, SOS Médecins estime que le « dépassement seuil épidémique de bronchiolite calculé par l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (IRSAN) a été franchi le 28 octobre ». Selon SOS Médecins, l’épidémie de cette année arrive « avec environ 2 semaines d’avance par rapport aux deux épidémies précédentes (2013 et 2014) ».

Dr L. A
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Des blouses blanches entre doléances et revendications

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond sentiment d’inquiétude et souvent une incompréhension face aux réformes de ces dernières années. Avec une ligne de force : la profession veut avoir davantage voix au chapitre. Et les médecins sont prêts à prendre l’initiative. La preuve ? Ils font des... 1

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 6

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 5

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

internes

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année),... 14

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter