Pierre Fabre creuse son sillon en oncologie
Brève

Pierre Fabre creuse son sillon en oncologie

Henri de Saint Roman
| 17.11.2015

Numéro trois français de la pharmacie, les laboratoires Pierre Fabre pourraient engager 400 millions d’euros dans le développement de deux molécules prometteuses en matière de lutte contre le cancer, binimetinib, un inhibiteur de MEK, et encorafenib, un inhibiteur de BRAF.

Le groupe vient de signer un contrat de partenariat avec l’américain Array BioPharma, titulaire des droits. Il a effectué un paiement initial de 28 millions d’euros. Si les études cliniques s’avèrent concluantes, il versera à son associé jusqu’à 400 millions d’euros en échange de la commercialisation quasi exclusive de la molécule dans le monde entier. L’américain ne conserverait ses droits que sur les marchés américain, canadien, japonais, coréen et israélien.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

L'Ordre ne s'oppose pas à l'ouverture de l'AMP à toutes les femmes, contraire ni à la déontologie ni aux principes éthiques

ordre

C'était une prise de position attendue. « La voix de l'Ordre s'est faite timide jusque-là », a reconnu le Dr Jean-Marie Faroudja, président... 12

Assistant médical : les infirmiers ne veulent pas être les « subalternes » des médecins

infirmiers

Plusieurs syndicats d'infirmiers libéraux ainsi que l'Ordre professionnel s'insurgent contre la réforme du système de santé du... 5

Des étudiants mal classés envoyés dans les déserts : la drôle d'idée du Pr André Grimaldi

Grimaldi

Le Pr André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), vient d'avancer une piste pour le moins... 25

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter