L’adaptation de la société au vieillissement revient en deuxième lecture au Sénat
Brève

L’adaptation de la société au vieillissement revient en deuxième lecture au Sénat

Coline Garré
| 28.10.2015

Le Sénat examine en séance publique ces 28 et 29 octobre le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement, en deuxième lecture, qui doit entrer en application le 1er janvier 2016.

Financé à hauteur de 645 millions d’euros par an par la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA), ce texte ouvre la voie à la revalorisation de l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA) à domicile pour 700 000 personnes âgées (375 millions d’euros annuels), instaure le droit au répit des aidants (78 millions d’euros) et consacre 185 millions d’euros à la prévention de la perte d’autonomie.

La question du régime des services d’aide à domicile devrait de nouveau rebondir. Mi-septembre, l’Assemblée nationale avait tranché en faveur d’une simplification avec un unique régime d’autorisation, sans tarification, délivrée par les conseils départementaux. Mais la commission des Affaires sociales du Sénat a introduit la semaine dernière un tarif national de référence dans le cahier des charges national auquel devront se soumettre les services d’aide à domicile.

Des discussions sont aussi attendues sur la recherche du consentement de la personne âgée à son entrée en EHPAD et sur la création d’un « Haut conseil de l’âge », dénomination que le Sénat préfère au « Haut conseil de la famille, de l’enfance, et de l’âge », voulu par les députés.

Dans la foulée, le Sénat aura aussi à examiner le jeudi 29 octobre la proposition de loi Leonetti-Claeys sur la fin de vie, en deuxième lecture, après son passage à l’Assemblée nationale le 6 octobre dernier. Les députés avaient à cette occasion demandé une harmonisation de plusieurs mesures (par exemple sur les tutelles) entre les deux textes.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

L'Ordre ne s'oppose pas à l'ouverture de l'AMP à toutes les femmes, contraire ni à la déontologie ni aux principes éthiques

ordre

C'était une prise de position attendue. « La voix de l'Ordre s'est faite timide jusque-là », a reconnu le Dr Jean-Marie Faroudja, président... 12

Assistant médical : les infirmiers ne veulent pas être les « subalternes » des médecins

infirmiers

Plusieurs syndicats d'infirmiers libéraux ainsi que l'Ordre professionnel s'insurgent contre la réforme du système de santé du... 5

Des étudiants mal classés envoyés dans les déserts : la drôle d'idée du Pr André Grimaldi

Grimaldi

Le Pr André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), vient d'avancer une piste pour le moins... 25

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter