La loi sur la maltraitance des enfants est définitivement adoptée, les médecins ne pourront plus être poursuivis
Brève

La loi sur la maltraitance des enfants est définitivement adoptée, les médecins ne pourront plus être poursuivis

23.10.2015

Le Parlement a définitivement adopté jeudi la proposition de loi visant à « clarifier la procédure de signalement de situations de maltraitance » des enfants par les professionnels de santé. Le Sénat a voté, à l’unanimité et sans modification, le texte voté à l’Assemblée. La proposition de loi de la sénatrice Colette Giudicelli (Les Républicains, LR) aurait pu être adoptée dès la première lecture, mais les députés avaient ajouté un amendement socialiste pour préciser le champ des professionnels concernés.

Le texte réaffirme le principe de l’irresponsabilité civile, pénale et disciplinaire des médecins et de « tout autre professionnel de santé », lorsqu’ils effectuent un signalement. « Chaque jour, deux enfants meurent sous les coups de leurs parents. On dénombre 700 000 à 800 000 dossiers de mauvais traitements, 98 000 cas connus d’enfants en danger, 100 000 selon les associations », a souligné Mme Giudicelli (Alpes-Maritimes). Or, a-t-elle dit, « les signalements restent insuffisants ». Seulement 5 % seulement sont effectués par les médecins. La loi de 2004 relative à l’accueil et à la protection de l’enfance avait « malheureusement » échoué à inciter les médecins à signaler, « le médecin pouvant être poursuivi au civil ou au pénal pour dénonciation calomnieuse », a précisé la sénatrice.

Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Soignants en souffrance : avec la création d'un réseau national, l'association SPS met le turbo

En seulement trois années d'existence, l'association Soins aux professionnels en santé (SPS) a renversé la table en matière de prise en... 1

Le Caravage, victime d’un staphylocoque doré il y a 400 ans

Caravage

Quatre siècles après le décès d’un des plus grands peintres italiens du XVIIe siècle, une équipe franco-italienne élucide les causes du... 6

Carabins et internes auscultent le plan Macron : de bonnes idées... et des risques !

paces

Ni carton rouge, ni chèque en blanc : les étudiants en médecine (ANEMF), internes (ISNI et ISNAR-IMG) et jeunes praticiens (chefs de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter