ONDAM 2015 et 2016 : pas d’alerte mais prudence
Brève

ONDAM 2015 et 2016 : pas d’alerte mais prudence

07.10.2015

L’objectif national de dépenses d’Assurance-maladie (ONDAM) fixé par le gouvernement pour 2015 devrait être respecté, mais une « grande prudence » est de mise quant aux crédits qui ont été mis en réserve pour les hôpitaux, a estimé mercredi le comité d’alerte (indépendant) sur l’évolution des dépenses d’Assurance-maladie.

Le comité constate que les dépenses de santé pourraient « s’établir à 181,9 milliards d’euros, en retrait de 450 millions » par rapport à l’objectif voté dans le budget pour la Sécurité sociale de 2015, mais en conformité avec l’objectif rectifié par le gouvernement en avril.

Ces dépenses ont progressé de 2 % par rapport à celles enregistrées en 2014. Selon le comité, ces résultats s’expliquent principalement par une légère sous-exécution des dépenses de ville mais aussi par la mise en œuvre du plan d’économies de 425 millions d’euros décidé en avril 2015, qui a conduit à des « annulations de crédits » pour les hôpitaux. Compte tenu des incertitudes qui demeurent d’ici à la fin de l’année, le comité d’alerte invite donc à la plus grande prudence dans le dégel des crédits restant en réserve, tout comme dans la délégation des crédits non encore délégués.

Pour 2016, l’ONDAM a été fixé à 1,75 %, ce qui suppose un programme d’économies de 3,4 milliards d’euros. Dans un contexte de faible inflation, le comité d’alerte estime que le volant d’économies « doit pouvoir être réalisé et ne formule pas de réserve sur l’objectif fixé ». Il fait néanmoins valoir que le bouleversement des prises en charge lié aux thérapies ciblées et à l’immunothérapie « fait peser des risques sur les dépenses maladie » et commande un renforcement des mécanismes de régulation.

C. D. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Soignants en souffrance : avec la création d'un réseau national, l'association SPS met le turbo

En seulement trois années d'existence, l'association Soins aux professionnels en santé (SPS) a renversé la table en matière de prise en... 1

Le Caravage, victime d’un staphylocoque doré il y a 400 ans

Caravage

Quatre siècles après le décès d’un des plus grands peintres italiens du XVIIe siècle, une équipe franco-italienne élucide les causes du... 6

Carabins et internes auscultent le plan Macron : de bonnes idées... et des risques !

paces

Ni carton rouge, ni chèque en blanc : les étudiants en médecine (ANEMF), internes (ISNI et ISNAR-IMG) et jeunes praticiens (chefs de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter